Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 février 2011 3 16 /02 /février /2011 07:00

 Longtemps je n'ai vu, qu'en un gris monochrome,
L'Amour s'épancher sur un coeur désemparé,
Quand, trop timide, ne connut cet arôme,
Effluves câlines des amants amarrés.

Si j'aperçus, à l'occasion, quelque éclaircie,
Elle s'échappa, bien vite, sans logique,
Sentiments jamais totalement à l'abri
De grands caprices météorologiques....

Par delà ces nuages qui me surplombent,
Par delà ces ombrages, gouttes par trombes,
Verrai-je la palette d'éclats fabuleux ?

Aujourd'hui, je dompte enfin mes jours adverses,
En sourit même, parfois, sous une averse,
Et nourrit mon esprit de noir comme de bleu.

 

 

Petite suggestion musicale d'accompagnement, un titre très doux "I wonder" de Chris Isaak.

Partager cet article

Repost 0
Published by François - dans Mélancolies
commenter cet article

commentaires

lesouriredeline.over-blog.com 21/02/2011 21:22


il est tard mais je viens te souhaiter une douce nuit remplie de jolis rêves
bonne semaine cher poète et surtout prends soin de toi
le temps est à la mélancolie mais je t'offre

un sourire de ton amie Line et c'est gratuit


François 06/03/2011 13:37



Merci beaucoup Line pour tes charmants sourires ! Bisous.



lesouriredeline.over-blog.com 17/02/2011 18:27


Cher poète des dentelles
mélancolitude toi aussi sur tes écrits mais pas la même que moi
toujours tes rimes douces
moi je te souhaite un ciel bleu comme la mer qui m'entoure, sans nuages gris mais plutôt des petits nuages qui prendraient la forme de jolis petits coeurs et ils iraient vite te câliner , tu semble
en avoir besoin
un bisou + unsourire de ton amie Line


François 20/02/2011 18:19



Je te le souhaite tout autant, poétesse de l'Amour ! merci pour ces petits nuages adorables.


Bisous et grand sourire !


Amitiés à toi.



Jill 17/02/2011 00:21


François, je vous lis ce jour mélancolique...
La météo semble vous avoir joué bien des tours. Je ressens à la lecture de vos vers la solitude d'un air de Chris Isaak au "Blue Hotel". Mais je vous souhaite une belle éclaircie sous un air il me
semble plus rassurant et serein... "Can't do a thing (to stop me)". Alors ces éclats fabuleux vous apparaitront au coeur et à l'esprit.

Baisers sous mon ciel bleu


François 20/02/2011 18:23



Merci beaucoup Jill de ces voeux plus qu'appaisants. Passer du "Blue hotel" à cet autre titre que j'adore, voilà bien une idée qui me ravit. La mélancolie perdure, mais, ainsi accompagnée, elle
demeure toute en douceur, dans mon coeur, dans mon esprit, du bout de ma plume.


Baisers enchantés sous votre ciel bleu.



rosae68100.over-blog.com 16/02/2011 11:13


Très agréable, à lire avec plaisir et douceur


François 20/02/2011 18:17



Merci beaucoup Rosae !



Valmont 16/02/2011 10:39


Très beaux vers philosophiques François, c'est vrai... La plus grande souffrance est de sentir seul(e), sans amour, incompris(e)... Le sentiment amoureux se mesure à la mesure du manque, à la
fébrilité éperdue dans laquelle l'absence de l'autre nous plonge, nous a plongé parfois...
Oh oui que les caresses, les attentions, la sincérité sont nécessaires à la vie des sentiments comme les feuilles le sont aux arbres. Sans elles, l'amour meurt un jour ou l'autre par la racine, car
c'est bien d'un voyage sur une mer houleuse qu'est fait une relation amoureuse, et seul le lien indéfectible des sentiments vrais empêche l'un ou l'autre de sombrer dans les tempêtes, parfois les
deux...

Amitiés à toi.


François 20/02/2011 18:16



"Philosophiques", c'est un peu fort et je n'en aurais pas la prétention ! Merci beaucoup de ton commentaire que je partage.


Amitiés.



Présentation

  • : Rêveries en vers
  • : Quelques mots qui ont cheminé dans mon esprit au gré des inspirations, au fil du temps...
  • Contact

Information

Tous les textes de ce blog, sauf mention contraire, sont écrits de ma main, merci de ne pas les reproduire ou, au moins, par courtoisie, m'en avertir...

Recherche

Pages

Quelques belles photos