Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 décembre 2016 4 15 /12 /décembre /2016 19:15
Suspension

Passez donc, Madame, allez-y, Monsieur,
Je vous en prie, inutile de m'attendre,
Surtout n'en soyez point soucieux,
Ce qui suit, pourriez-vous comprendre ?
Mon souhait présent, loin d'être ambitieux,
Serait simplement de pouvoir suspendre
Ce temps qui se montre bien trop malicieux,
Nous fait mille promesses, à laisser, à prendre,
Puis les emporte, quand se fait capricieux,
Nous laissant sans savoir nous défendre
Quand s'en viennent les instants précieux.
Alors je préfère vous laisser vous méprendre
A courir après cet étrange prétentieux,
Je reste là, à regarder, à apprendre,
A profiter des mots de mon coeur silencieux.

 

Repost 0
Published by François - dans Rêveries
commenter cet article
24 août 2014 7 24 /08 /août /2014 16:11
Complice

Complice

Salut ô toi qui me contemple, là perchée
Entends-tu, ci-bas, la quiétude qui t'accueille ?
Mêle-toi donc à ces bruissements d'écorchés :
Tourmentées par le vent, se font sages les feuilles.

 

Même les vagues se laissent apprivoiser,
Calmées par la caresse des bras oniriques
Que tu étales sur ces belles névrosés
En quête éternelle d'un repos chimérique.

 

Salut ô toi qui accompagne mes pensées
Sur le seuil d'un sommeil aux rêves insensées,
Que tu ne manqueras de souffler à l'oreille.

 

Salut ô toi qui m'invite pour cette nuit
A me glisser dans les draps blancs de tes ennuis,
Toi qui me plais, toi qui m'inspire sans pareile.

 

Repost 0
Published by François - dans Rêveries
commenter cet article
16 novembre 2013 6 16 /11 /novembre /2013 21:45

Perdus au milieu des dunes de sable fin,
Nos corps enlacés livrés à tous les désirs,
Bercés par le soleil, ruisselant de plaisir,
Se laissent caresser par la douceur des embruns.

L’île est bien déserte, la plage abandonnée,
Seules quelques ombres parcourent nos deux corps,
Voguant suivant le rythme de lointains accords
Pour se cacher derrière mes rimes embrassées.

Mais d’où vient cette musique qui nous enchante,
Qui nous accompagne vers des hauteurs démentes
Découvrant des paysages indéfinis.

Un violon ? un piano ? après tout, peu importe.
Cette douce mélodie vient puis nous emporte
Et nous emmène loin, très loin, vers l’infini.


Repost 0
Published by François - dans Rêveries
commenter cet article
12 septembre 2013 4 12 /09 /septembre /2013 10:00

Un an de plus aux frontières de l'automne,
Une simple goutte dans l'océan placide
Englobant les âges dont nos âmes s'étonnent
Lorsque la vie renait par nos humeurs candides.

 

Repost 0
Published by François - dans Rêveries
commenter cet article
7 mai 2012 1 07 /05 /mai /2012 10:10

Tel l'artiste posté devant son chevalet,
Le poète contemple cette mince feuille,
0ù son âme tourmentée, maintes fois, s'effeuille,
Sans autre modèle que son propre reflet.

L'habile peintre ébauche les doux contours
De belles femmes, nues, livrées à ses talents,
Quand le gauche écrivain décrit dans son élan
La mélancolie et le rêve qui l'entourent.

Un corps si désirable, sur la toile blanche,
Se colore, prend vie sous le savant pinceau,
Quand quelques vers intimes prennent pour berceau
Le linceul blanc où le poète S'epanche.

Quand se dessinent les courbes de l'inconnue,
Belles formes voluptueusement esquissées,
Le poète couche quelques rimes embrassées,
Sa plume pour pinceau, son âme mise à nu.

 

 

Petit souvenir...

Repost 0
Published by François - dans Rêveries
commenter cet article
20 février 2012 1 20 /02 /février /2012 07:00

 

entre ses mains

 

 

Entre ses mains...
Quelques grammes envolées, ôtés avec soin,
Offerts, décidément, en précieux sacrifice,
Plaisir de se délivrer de tout artifice,
Pour révéler de sa peau le frissonnant grain.

Entre ses mains...
L'expression sensuelle d'une tentation,
Un appel à poser une lèvre indiscrète,
Même un léger baiser d'une fougue secrète,
Sur la courbe idéale d'un fruit à passions.

Entre ses lèvres...
Quelques mots susurrés à celui qui l'observe,
Qu'ils effleurent son corps aussi bien que son âme,
Pour le toucher, le séduire, le mettre en flammes,
Que son coeur exprime sa poétique verve.

 

 

Un grand merci à Jill pour sa somptueuse participation photographique.


Repost 0
Published by François - dans Rêveries
commenter cet article
10 décembre 2010 5 10 /12 /décembre /2010 11:03
Parfois nuageux, pensées paradoxales,
Où de pâles silences, se veulent trêves
A l'harmonie de mes humeurs musicales,
Bienvenue dans les arcanes de mes rêves.

Parfois tempétueux, par mille vents, battu
Qui soufflent en moi leur déchainement austral,
N'y poussent que les larmes des coeurs abattus,
Bienvenue aux portes de mon monde glacial.

Parfois vaporeux, de dentelles tout voilé,
En poésies, érotiques ou taquines,
Reflétant mes fantasmes d'heures étoilées,
Bienvenue au coeur de mes contrées coquines.

Parfois illusoire, trompeuse atmosphère,
Simulant le parfum d'instants d'éternité,
Quand mes rêves ne tiennent qu'à l'éphémère,
Bienvenue, simplement, dans ma réalité.

Repost 0
Published by François - dans Rêveries
commenter cet article
1 décembre 2010 3 01 /12 /décembre /2010 07:00

 

 

Échange complice au milieu de ces ombres,
Dans un flou décisif, figures qui passent,
Pas une d'elles, pourtant en si grand nombre,
Pour me détourner d'une audacieuse impasse.

Jeu délice, fusion intense des couleurs,
Son océan aux dégradés si séduisants,
Où plonge, sans hésiter, ni nulle douleur,
L'azur déployé de mes iris scintillants.

Le charme qu'elle diffuse s'intensifie quand
Ses lèvres esquissent un dessein merveilleux,
Qui s'inscrit dans les frissons de mon corps brûlant.
Réponse espérée à mes discours silencieux.

Epilogue de ce chassé-croisé sensuel,
Où nos regards s'enlacèrent passionnément,
En guise de jouissance à ces ébats visuels,
L'érotisme promis d'un long baiser amant.


Repost 0
Published by François - dans Rêveries
commenter cet article
30 août 2010 1 30 /08 /août /2010 07:00

 

Délicieuse écoute que ces doigts affairés
A donner vie aux enchantements en son sein,
Effleurant le virtuose d'habiles mains,
Sur son corps frissonnant de se voir caressé.

Frémissante au toucher de son partenaire
Qui lui souffle, intime, des accords précieux,
Elle enchante les vents de ses airs si soyeux,
Qu'une larme versée ne saurait se taire.

L'émotion me submerge en forces absolues,
Ouvrant l'horizon sur quelques paysages,
D'infinis espaces aussi iodés qu'hors d'âge,
Des rivages bordés de rochers tant battus.

Ainsi va, yeux fermés, mon esprit naviguant
Sur la mélancolie d'apaisées mélodies,
Porté par mes voiles gonflées en harmonie,
Avec la tendresse du divin instrument.

Repost 0
Published by François - dans Rêveries
commenter cet article
1 mai 2010 6 01 /05 /mai /2010 07:00

Lève-toi dans l'infini d'ombres amères,
Etends à ce voile, de rayons, ta ferveur,
Pose en mon visage ta pâle lumière,
Dessines-y le doux sourire des rêveurs,

Réfléchit, bel astre, ton reflet solaire,
Appose ton auréole sur mes pensées,
Dévoile notre passion épistolaire,
Invite en mon âme les lettres à danser.

Éclaire mes pas quand l'horizon s'assombrit,
Montre moi la voie des nocturnes attendris,
Trace de ta craie, une issue, sans rancune.

Frôle mon esprit de tes doigts écarlates,
Embrasse-le d'un baiser pieux d'acrobate,
Joue-moi encore un peu de ton air de lune...

Repost 0
Published by François - dans Rêveries
commenter cet article

Présentation

  • : Rêveries en vers
  • : Quelques mots qui ont cheminé dans mon esprit au gré des inspirations, au fil du temps...
  • Contact

Information

Tous les textes de ce blog, sauf mention contraire, sont écrits de ma main, merci de ne pas les reproduire ou, au moins, par courtoisie, m'en avertir...

Recherche

Pages

Quelques belles photos