Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 mars 2010 3 03 /03 /mars /2010 08:00



Quand mon regard se perd en douce rêverie,
Le long de tes courbes, dessinées avec soin,
Mes yeux scintillent d'une lueur infinie,
Mon esprit envoûté par ton charme divin.

Puis le rêve s'estompe pour laisser place,
A la délicieuse et tendre réalité,
Toi, étendue, en séduisante prélasse,
La vision angélique de ta nudité.

Point d'étoffe ni dentelles affriolantes
Pour dissimuler le contour de tes fesses,
Point de voilage et jarretelles affolantes
Sur tes jambes ainsi nues, tentantes caresses...

Ta beauté se savoure sans artifice,
Aussi bien que parée de frou-frous audacieux,
Quand elle s'offre en intime sacrifice,
Arc-en-ciel magique dans l'azur de mes yeux.

A tes yeux, tes lèvres, ce sourire coquin,
A tes charmes nus, pour lesquels je m'enflamme,
Par ces vers emmêlés, par ces rimes, je viens
Déclarer mon amour à ton corps de femme.

Repost 0
Published by François - dans Dentelles câlines
commenter cet article
15 février 2010 1 15 /02 /février /2010 07:35

Quand vient le printemps, les dentelles fleurissent
En haut des bas de belles dames apprêtées,
Suggérées, raffinées, ou même dévoilées.  
Les jours s'ecoulent, les jupes raccourcissent.

Quand l'été, de torrides chaleurs contraignent
Les envies les plus tenaces de se parer
De voilages... Mais, délivrées par la soirée,
Les jambes crissantes, jusque tard, étreignent.

Quand l'automne s'annonce de couleurs de feu,
Les voiles audacieux reviennent en grâce,
flânant dans une rue, posés en terrasse,
où quelque dentelle s'offrirait à nos yeux.

Quand l'hiver, enfin, déverse cette fraîcheur
sur la peau dénudée tout en haut de leurs bas,
Mille mercis à ces belles bravant le froid
pour faire briller nos regards un peu rêveurs...

Repost 0
Published by François - dans Dentelles câlines
commenter cet article
9 février 2010 2 09 /02 /février /2010 07:04

Pour faire écho à un succulent article de Dixden...

Dans son tiroir, se mélangent bien des trésors,
Quelques étoffes d'un toucher très délicat,
D'affriolantes parures qu'à l'aurore,
Elle fait glisser d'une caresse ivre des doigts.

Bustiers et guêpières audacieux et raffinés,
Ultimes armes de séductions charnelles,
Cotoient du tulle, des dentelles dessinées
Sur des merveilles signées de Lise Charmel.

Des jarretelles, au maintien, si précieuses,
Par quatre ou par six, coquines ou malicieuses,
S'uniront pour tendre l'objet de mes désirs.

Dans son tiroir, la lingerie audacieuse
Qui épousera ses formes sinueuses,
Attend de pouvoir, à mes yeux calins, s'offrir.

Repost 0
Published by François - dans Dentelles câlines
commenter cet article
27 janvier 2010 3 27 /01 /janvier /2010 06:44

Quelques frissons parcourent son corps humide,
Peut-être ces gouttes, perles avides,
Ou bien l'excitation d'enfin le rencontrer,
A ses yeux admiratifs, alors se montrer.

Au premier tiroir, le choix d'un doux voilage,
Noir séducteur, réhaussé d'un habillage
De subtils dessins en dentelle exquise,
Arabesques sinueuses, indécises.

Quelque attache légère maintient ces attraits,
Quatre petits noeuds coquins, satinés, discrets,
Que de sa jupe, la belle vient recouvrir,
Oubliant une étoffe, avec un sourire.

Elle chausse alors une paire de hauts talons,
Galbant ses belle jambes, parées de nylon,
Puis prend la pose, avec sensualité,
Imaginant quel sera, sur lui, son effet.

Un peu de satin, de dentelle mélangés,
Déposés sur ses seins, qu'un haut déboutonné,
Révèlera partiellement aux yeux gourmands,
De celui qu'elle rejoint, complice ou amant ?

Pour parachever son oeuvre de séduction,
La belle, en son cou, appose avec passion,
Une ou deux fragrances d'un parfum, d'un instant,
Et puis s'envole vers son rendez-vous galant...

Repost 0
Published by François - dans Dentelles câlines
commenter cet article
20 janvier 2010 3 20 /01 /janvier /2010 07:05

A la terrasse d'un café, le soir venu,
Je m'assieds quelques instants pour me reposer,
Quand, un peu curieux, mon regard vient se poser
Sur deux bas qui glissent le long de l'avenue.

La belle dame s'installe, non loin de moi,
Ses jambes se dévoilent un peu plus alors,
Quand la jupe remonte, dans ce bel effort,
Elle se pose ainsi, affolant mon émoi.

Lorsque ses jambes se croisent, tout lentement,
Délicieux instant d'exquise séduction,
La dentelle d'un bas, révélée dans l'action,
Me dessine un sourire, mes yeux s'enivrant.

Sûrement consciente de son petit effet,
Elle rajuste son bas d'une main experte,
Puis replace la jupe, oh, quelle perte...
Et conclut le jeu d'un sourire satisfait....

Mon âme envoûtée, Je ne peux me résoudre
A détourner les yeux de tant de délices,
L'ignorer alors me mettrait au supplice,
Je n'aimerais voir mes rêves se dissoudre.

Presque résigné, voilà qu'un doux regard,
Amusé, souriant, m'invite à continuer
A profiter de ces plaisirs dissimulés,
Ces trésors qu'elle m'offrira peut-être plus tard.

Sur ses bas s'affairent ses doigts acrobates,
Ajustant la bride de son escarpin,
Puis remontent en douceur, les savants coquins,
Le jeu s'éprend de caresses délicates...

Candide, elle rajuste une jarretelle,
Ses yeux pétillants, noisettes crâquantes,
M'invitent à la rejoindre sans attente,
Partager un vers, une rime en dentelles.

Repost 0
Published by François - dans Dentelles câlines
commenter cet article
17 janvier 2010 7 17 /01 /janvier /2010 20:23

La pose mutine et le regard fuyant,
Elle débute son numéro de charme.
Déjà rêvant de dentelles qui m'enflamment,
Je me laisse emporter dans ce songe enivrant.

Un, deux, trois boutons, et sa robe s'envole,
Elle révèle alors ses dessous audacieux.
Un frisson me parcourt en cet instant précieux,
Mes yeux s'illuminent et mon coeur s'affole...

Des bretelles glissent et ses seins s'échappent
De leur prison de soie, brûlant les étapes,
Alors vient l'envie de t'offrir ces caresses...

Enfin cette étoffe qui glisse doucement
Le long de ses bas, dans un subtil crissement,
Alors vient l'envie de tenir mes promesses...

Repost 0
Published by François - dans Dentelles câlines
commenter cet article
13 janvier 2010 3 13 /01 /janvier /2010 07:52

Merci mesdames de ces instants précieux offerts avec une telle générosité...

Une fois encore, mes sens vont chavirer,
Les courbes humides, toujours aussi belle,
Tu sors nue, vulnérable et sensuelle,
Cheminant vers ce tiroir de plaisirs cachés.

D'une main experte, tu écartes un bustier,
Lui préférant un balconnet de dentelle.
Une fois encore, mes sens vont chavirer
A la vue d'un précieux porte-jarretelles.

Une paire de bas, très fins, pour te voiler
D'un peu de chocolat, comme un subtil appel,
A effleurer des doigts des désirs éternels,
Caresser de ma plume ton corps tout entier.


Une fois encore, mes sens ont chaviré...

Repost 0
Published by François - dans Dentelles câlines
commenter cet article
12 janvier 2010 2 12 /01 /janvier /2010 07:36

En haut de l'escalier, elle se dandine,
Elle sait me charmer, cette tendre coquine,
Lascivement montée en haut de mes rêves,
Voilà qu'elle attise un désir qui s'élève.

Ses mains se posent sur ce peu de dentelle ;
Des doigts joueurs taquinent les jarretelles,
Plus audacieux, saisissent un fin tanga,
Le font glisser, lentement, le long de ses bas.

Elle amène aux talons cette belle étoffe,
D'un geste du pied me l'envoie, me l'offre,
Je l'attrape au vol et me gorge de désir.

Je la rejoins, elle s'est déjà évanouie,
Vers l'alcove caline où, toute la nuit,
Nos deux corps brûleront dans un feu de plaisir.

Repost 0
Published by François - dans Dentelles câlines
commenter cet article
12 janvier 2010 2 12 /01 /janvier /2010 07:35

Ne résistant pas au regard qu'elle me lance
par-dessus l'épaule, en agitant ses cheveux,
Je me rapproche d'elle, oh oui je la veux !
Elle m'invite à la suivre, gardant mes distances.

Elle marche vers l'escalier en se déhanchant,
Agitant ses coutures sous mes yeux emplis
D'un désir naissant, ma Belle... je te supplie...
Sur cette marche, arrête-toi un instant...

Elle se prête au jeu, et d'un geste mutin,
Saisit sa robe, la fait glisser d'une main,
Le long de son corps, tout paré de dentelles.

Elle me révèle alors du tulle et du satin,
Et monte les marches vers sa nuit de calins,
En guêpière noire, Elle est si belle...

Repost 0
Published by François - dans Dentelles câlines
commenter cet article
12 janvier 2010 2 12 /01 /janvier /2010 07:33

La sensualité d'une femme peut s'exprimer de tellement de façons différentes qu'il est aisé d'en choisir une et de s'en inspirer... La séduction féminine n'est pas qu'une arme, c'est aussi un peu une expression magique de ce que la féminité a de plus ennivrant...


Un claquement de talons me fait sursauter,
Je me retourne. Ma belle, toute apprêtée,
D'un sourire coquin, O combien ravageur,
Savoure l'effet de ses charmes sur mon coeur.

Je reste sans voix, mon regard s'émerveille,
Ma belle a habillé ses jambes de nylon,
A chaussé, pour me ravir, ses plus fins talons,
Puis ,sous une robe, caché ses merveilles.

Elle se tourne, pose sa main sur sa cuisse,
Son doigt moqueur remonte la couture des bas,
Comme une invitation au plus doux des ébats.

La robe se lève avant que je ne puisse
Répondre à la douce invitation qu'elle m'envoie
Elle rajuste une jarretelle et puis s'en va...

Repost 0
Published by François - dans Dentelles câlines
commenter cet article

Présentation

  • : Rêveries en vers
  • : Quelques mots qui ont cheminé dans mon esprit au gré des inspirations, au fil du temps...
  • Contact

Information

Tous les textes de ce blog, sauf mention contraire, sont écrits de ma main, merci de ne pas les reproduire ou, au moins, par courtoisie, m'en avertir...

Recherche

Pages

Quelques belles photos