Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 septembre 2013 6 21 /09 /septembre /2013 12:37

 

Le vent, en larmes, porte tes mots,
Droit à mon corps, en plein dans l'âme,
Pose sur mes lèvres ton adagio,
Flotte en mon coeur ton oriflamme.

Gravées en sang, tes quatre lettres,
Coulent dans mes veines, y donnent vie,
Se répliquant, en tout mon être,
Comme une prière à l'infini.

Reste bien à Terre
Mais pas en terre
Je te veux, j'en ai peur,
Si immortelle
Déesse en mon coeur,
Mon éternelle.

Viens avec moi, sur nos chemins,
Le temps oublie nos flétrissures
Formons ensemble nos longs destins,
Où nous panserons nos meurtrissures.

Offre moi ton velours, tes charmes,
Que j'embrasse ta courbe désirable,
Que nos hélices, enfin, se désarment,
Et forment ce tout inimitable.

Reste bien à Terre
Mais pas en terre
Je te veux, j'en ai peur,
Si immortelle
Déesse en mon coeur,
Mon éternelle.

Repost 0
Published by François - dans Rêves sombres
commenter cet article
12 septembre 2013 4 12 /09 /septembre /2013 10:00

Un an de plus aux frontières de l'automne,
Une simple goutte dans l'océan placide
Englobant les âges dont nos âmes s'étonnent
Lorsque la vie renait par nos humeurs candides.

 

Repost 0
Published by François - dans Rêveries
commenter cet article
25 août 2013 7 25 /08 /août /2013 19:15

 

Comme un flash, une image, une sensation,
Effacement succinct, certitude éventée :
Comme une idée ? non, bien plus, une apparition,
Votre silhouette en souvenir inventé.

Point de place pour d'ennuyeuses perfections,
Vous voici telle que vous pourriez paraitre,
Beauté troublante, incarnant la Séduction,
Icône touchante, fragile sans l'admettre.

Existeriez-vous ? Je ne sais pas votre nom...
Et à quoi bon même se poser la question ?
Tant que vous puissiez, jusqu'à mon esprit, venir.

Si vous passiez les portes de mon sanctuaire,
Que vous découvriez mes rêves éphémères,
Y déposeriez-vous... un précieux souvenir ?

Repost 0
Published by François - dans Dentelles câlines
commenter cet article
4 août 2013 7 04 /08 /août /2013 09:42

Je sortis de l'ombre, avançant à pas feutrés,
Appâté par la volupté de sa musique,
J'entrai, conquérant, tous mes désirs décloitrés.
Dans son alcôve, elle m'attendait.  Pacifique ?

Son regard, trompeusement suppliant, si "Elle",
Se fit l'écho de mes appétits aiguisés,
Ses yeux parés de rugissantes dentelles
Trahissait presque ses audaces déguisés.

Pressentant le danger, je ne su néanmoins
Me détourner du piège tissé avec soin,
Freiner cet instinct qui fait de moi si fier loup.

Je m'approchai si près, si prêt à l'effleurer,
Frôlant son corps, et ses mains, dès lors affairées,
Je devins l'agneau, hypnotisé par son loup...

Le loup

 

Repost 0
Published by François - dans Dentelles câlines
commenter cet article
30 juin 2013 7 30 /06 /juin /2013 15:52

Pour fêter l'arrivée de l'été comme il se doit, Cyr nous invite à conjuguer Temps et Erotisme dans son jardin de Poésie érotique. Vous m'y retrouverez ICI.

 

Bonnes lectures...

 

Repost 0
Published by François
commenter cet article
21 juin 2013 5 21 /06 /juin /2013 07:00

 

 

Ocean

 

Dans ma tête, ses ondes... poétiques,
Dans mon corps, sa fronde... empirique,
Il appelle, je crois, d'un murmure,
Brise de ses lames l'inconsciente armure.

Il me dit vient, il me dit part,
Il me dit réfléchit, mais pas trop tard,
Il m'attire,
Il m'inspire,
Il est en moi, sous mes pluies,
Je viendrai à lui.

Je me souviens bien trop souvent,
Son parfum d'embruns porté au vent,
La douceur de sa peau sur mes joues,
Qu'importe s'il me fait parfois la moue.

Il me dit vient, il me dit part,
Il me dit réfléchit, mais pas trop tard,
Il m'attire,
Il m'inspire,
Il est en moi, sous mes pluies,
Je viendrai à lui.

Je le trouve dans mes métaphores,
Mes amers ? Ses sémaphores,
Ses vagues blessées pour seul guide
Mon coeur sans voile, sous son égide.

Il me dit vient, il me dit part,
Il me dit réfléchit, mais pas trop tard,
Il m'attire,
Il m'inspire,
Il est en moi, sous mes pluies,
Je suis à lui.

Avant le souffle, l'heure,
Qu'il m'aime, qu'il m'effleure,
Caresses d'écumes sur mon âme,
A l'unisson, nos espoirs... polygames.

Il me dit vient, il me dit part,
Il me dit réfléchit, mais pas trop tard,
Il m'attire,
Il m'inspire,
Il est en moi, sous mes pluies,
Je suis lui.

Repost 0
Published by François - dans Inspirations
commenter cet article
5 juin 2013 3 05 /06 /juin /2013 23:18

 

 

 

Perso 0637b

 

Ses pas résonnaient du vertige des talons,
Mon regard suspendu à ces fières falaises
Qui sans détour m'entrainèrent à leur aplomb,
Vers ses hauteurs qui en rien ne me déplaisent.

Je me fis pèlerin vers d'intimes plaisirs
Traçant mon dessein de voluptés passagères
Bien plus que ce profond sentiment de désir :
Elle s'en révéla précieuse messagère.

Je me fis danseur dans son sensuel sillage,
Chacun de mes pas suivant la magie des lignes
Qu'elle guidait, ô malice, d'un simple aiguillage,
Que tourne ma tête par d'envolées bénignes.

Je me fis voyeur de fausses inattentions,
Ici un revers, là un dessin souligné,
Elle distillait quelques plis et extensions,
Pour mon cœur aimant, et mon corps tout désigné.

Ce soir, elle m'offrit plus qu'une tentation,
La première déroulée avec enthousiasme,
Son crissant murmure vers ivresses, tensions.
La seconde ouvrant la porte des mes fantasmes.

Repost 0
Published by François - dans Dentelles câlines
commenter cet article
2 avril 2013 2 02 /04 /avril /2013 20:49

Ce trimestre, Cyr nous entraîne vers l'Amour et les Arts, parsemés de touches d'érotisme bien évidemment. Je vous invite à retrouver la sélection ICI et ma contribution ICI.

 

Bonnes lectures !

 

Repost 0
Published by François
commenter cet article
17 mars 2013 7 17 /03 /mars /2013 21:54

 

Quelques mots tourbillonnent à la surface de l’eau
Un chant mélodieux qui entoure le bateau.
Un chant lointain porté par les rafales
Qui balayent la mer, orgueilleuse et pâle.

Rien ni personne sur le pont, pas même
Un hameçon, une gaffe, un filet de bohème.
Comment pêche-t-il, nous ne le sauront et qu’importe,
Il n’y a que ce chant et tout ce qu’il apporte.

La cabine s’ouvre, le pêcheur se lève vers l’inconnu.
Encore endormi, les yeux ouverts, regard abattu,
Inéluctablement attiré, par un désir ou un besoin ?
Vers la poupe il se dirige, vers l’invitation au lointain.

Il plonge sans hésiter dans l’océan qui lui sourit.
Ses vêtements disparaissent, l’âme à nu, sa peau flétrit.
Sous la lune blessante, ses yeux aveugles resplendissent,
Ne voient pas la main qui le prend, l’emmène aux abysses.


Repost 0
Published by François - dans Mélancolies
commenter cet article
8 février 2013 5 08 /02 /février /2013 21:00

 

 

Sur ses jambes diaphanes, parfois, elle dessine
Quelques lettres d'un vocabulaire sensuel,
Du bout d'une plume à l'encre de Chine,
Ses rimes s'inscrivent en poème visuel.

 

IMG7804

 

Sa calligraphie incurvée sans pastiche,
La voilà oxymore au contraste subtil,
Blanc et noir tout en couleur à son hémistiche
Portant ses voilages en figure de style.


 

IMG0428b

 

Quand elle offre au regard ces trésors soulignés,
Mes lèvres en retour lui font une virgule
Pour passer à la ligne, celle majuscule.

 

IMG0423b

 

Au pied des pyramides, je veux aligner
Chacun de mes mots, que mon voeu prenne corps,
Que je puisse rêver de plaisirs bicolores.

 

 

Merci à Jill pour sa participation sensuelle.

Repost 0
Published by François - dans Dentelles câlines
commenter cet article

Présentation

  • : Rêveries en vers
  • : Quelques mots qui ont cheminé dans mon esprit au gré des inspirations, au fil du temps...
  • Contact

Information

Tous les textes de ce blog, sauf mention contraire, sont écrits de ma main, merci de ne pas les reproduire ou, au moins, par courtoisie, m'en avertir...

Recherche

Pages

Quelques belles photos