Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 mars 2016 4 03 /03 /mars /2016 19:05

Quelques coups toqués sur une porte anonyme,
Oh la belle vision apparue à son seuil !
Sourire aux lèvres qu'un éclatant rouge anime,
D'un distinct crissement répond à mon accueil.

 

Sa démarche assurée embrasse l'atmosphère,
Électrisée par ces amples balancements,
Où la moindre vision, par conscient laisser faire,
Devient féerie de judicieux placements.

 

Dans cet alcôve d'un soir, théâtre impromptu,
Elle se présente, maîtresse dévêtue,
Encore mystérieuse dans son attitude.

 

Puis ma visiteuse, par un geste grisant,
Beaucoup plus que son manteau, désormais gisant,
Fait tomber, de l'avenir, toute incertitude.

 

L'Amante
L'Amante
L'Amante
L'Amante
L'Amante
L'Amante
L'Amante
L'Amante
L'Amante
L'Amante
L'Amante
L'Amante
Repost 0
Published by François - dans Dentelles câlines
commenter cet article
15 février 2016 1 15 /02 /février /2016 22:13

Les yeux dans un vide ponctuel et nocturne,
Perdu entre mes vers et ces notes pleurées,
Entre impatience d'éveiller le taciturne
Et évasion à chaque touche effleurée.

 

L'amour souffre parfois de mourir en musique,
En mélodie transperçante de précision,
Pourtant jouée sur l'absence de ma rythmique,
Elle n'emporte mon coeur dans l'indécision.

 

Plus les vains mots, même savamment récitées
Font trembler la voix qui concède leur dictée,
Plus mon cœur affirme son inconditionnel.

 

Une image pour apaiser mon pseudo-drame,
Celui du visage qui s'affiche hologramme,
Celui qui reviendra malgré les décibels.

 

Repost 0
Published by François - dans Mélancolies
commenter cet article
1 février 2016 1 01 /02 /février /2016 22:00
Des courbes pour des lignes

Comme si un air d'une musique lascive
Voletait au long de ses humeurs innocentes,
Lui suggérant à venir quelque pose expressive ;
Elle attendait un Regard de pudeur absente.

 

Lorsqu'Il vint se poser au sommet du talon,
Elle en apprivoisa la ferveur de sa main,
L'intima même de poursuivre l'invasion
Vers le graal sensuel de ses lèvres carmin.

 

Il fit tant vibrer chaque denier en action
Que ses noirs revers affichèrent leur contraste,
D'une indécence à effleurer la perfection,
Un vain mystère que de savoir rester chaste.

 

Et pour peu qu'au nylon n'ait alors succombé,
Un piège rougissant l'accueillit au virage,
A peine dissimulé à la retombée,
Si jambe n'accomplit, s'en mêle le corsage.

 

Comme si un air d'une musique lascive
Voletait au long de ses humeurs innocentes,
Un sourire trahit sa malice offensive,
Quand s'y perdirent des pupilles florissantes.

 

Un grand merci pour m'avoir confié ce délicieux cliché, le temps d'une inspiration...

 

Repost 0
Published by François - dans Dentelles câlines
commenter cet article
19 janvier 2016 2 19 /01 /janvier /2016 21:45
Jeu de jambes

Un discret crissement en ces airs adressé,
Par le pur hasard d'un simple itinéraire,
M'invita, par murmure, à m'y intéresser :
Comment aurais-je pu ne me laisser distraire ?

 

Jeu de jambes

Tout d'abord amusé, mon regard s'en épris,
Lorsqu'il suivit les fils de ce noir stratagème,
Jusqu'à se déposer sur un revers surpris
Dont ses jambes croisées en révélait l'emblème.

 

Jeu de jambes

A certainement douter de mon attention,
Sa main de tulle s'en assura l'obtention,
D'une terminaison à toute œuvre innocente.

 

Jeu de jambes

Pour peu qu'elle ne me crut toujours point séduit,
Quand au premier regard je lui fus tout acquis,
Ma Belle peaufina d'une offrande indécente.

 

Jeu de jambes
Repost 0
Published by François - dans Dentelles câlines
commenter cet article
10 janvier 2016 7 10 /01 /janvier /2016 15:11

Je vous invite à aller visiter le jardin érotico-poétique de Cyr (ICI). Vous y trouverez de très jolies contribution et, peut-être, apprécierez-vous la mienne (ICI) !.

Bonnes lectures !

Repost 0
Published by François - dans Dentelles câlines
commenter cet article
1 janvier 2016 5 01 /01 /janvier /2016 18:58

Enfin une nouvelle année qui commence, avec, comme toujours, plein de promesses, de souhaits, de résolutions... Ce nouveau cru, je vous le souhaite, à toutes et tous, le plus doux, le plus amoureux, le plus savoureux, le plus poétique, le plus déraisonnable, le plus agréable...

 

Un grand baiser à partager...

Repost 0
Published by François
commenter cet article
21 décembre 2015 1 21 /12 /décembre /2015 20:00

Plus qu'un simple manque,
Plus que la solitude passagère,
Ce sentiment, triste saltimbanque,
Revient, inlassable aux heures messagères.
Il apporte sa cohorte d'incohérences,
Ces souvenirs pourtant si plaisants
Désormais frappés d'une autre apparence,
Ce bleu nostalgique, pâle, omniprésent.
Tant d'images frappent à la porte
De mon esprit par trop perturbé,
Chacune qu'une larme transporte
Vers un ciel parfois bien encombré.
On le dirait d'humeur funeste
Chargé du mal qui ronge ma surface
De l'abîme où il prit son envol modeste,
Vers ma clarté, éphémère interface.
Pourquoi le temps, d'une aiguille aléatoire,
Rappelle, au hasard ou à dessein,
Combien le passé ne sera plus qu'avatar,
Quand se bousculent les souvenirs assassins ?
Lorsque s'éloigneront les turpitudes,
Que mon esprit aura retrouvé pleine décence,
Si me quittent les tristes attitudes,
Il restera, au fond de moi, une inconsolable absence.

 

Repost 0
Published by François - dans Mélancolies
commenter cet article
11 décembre 2015 5 11 /12 /décembre /2015 13:58

Un parmi tant d'autres, mais tellement précieux,
L'un de plus beaux de tous mes jeunes souvenirs,
Ô combien attachant, si souvent contagieux,
Gravé dans ma mémoire, un tendre sourire.

 

Pourquoi l'esprit choisirait parmi tant d'images
(Ou peut-être le coeur influence la mise ?)
Celle-là même qui conduirait au naufrage
Mes yeux assaillis par la détresse soumise ?

 

Se pourrait-il que la résistance soit vaine ?
Et qu'il faille laisser les flots salés bénir
Toutes ces joies passées par leurs furtives peines ?

 

Lors mieux vaut quelques pleurs pour apaiser l'absence,
Car ce sourire, qui ne saurait revenir,
Jamais les larmes n'en effaceront l'essence.

 

Repost 0
Published by François - dans Mélancolies
commenter cet article
22 novembre 2015 7 22 /11 /novembre /2015 19:31

Comme ton regard qui, parfois, me taquine
Quand nos iris, tendrement, s'acoquinent,
Lorsque tu laisses aller ta vaine vigilance,
Volontairement ? En réponse, malicieux silence.

 

Bleu lascif

Comme certaines envies souvent inaccessibles,
Exaucées avec brio, à revers visibles,
En soyeux reflets sur tes jambes étendues,
Toutes de marine voilées, tu te pares d'inattendu.

 

Bleu lascif

Se pourrait-il alors qu'une caresse s'invite,
Sur ce voilage amateur de tactile visite ?
Se pourrait-il qu'une pose si lascive
Envoie pour signal une généreuse missive ?!

 

Bleu lascif
Repost 0
Published by François - dans Dentelles câlines
commenter cet article
11 novembre 2015 3 11 /11 /novembre /2015 10:00

De tes lèvres vernies d'un sulfureux coloris
A tes pieds chaussés d'escarpins stroboscopiques,
Comme le fil qui conduit par allégorie,
Rouge se décline en nuances entropiques.

 

A la pulpe en carmin pour tentation discrète,
Arabesques infinis au généreux buste,
A la robe en pourpre, la scène où l'interprète,
Récite ses noires dentelles au plus juste.

 

Dans mon cœur qui palpite de toute évidence,
Lancé sans retenue à folle cadence,
Dans mes yeux où crépitent braises à foison,

 

Se reflètent ces couleurs, nuances ardentes,
Plus encore, y miroitent les heures trépidantes
À naître de ce désir, ce si doux poison...

 

Rouge
Rouge
Rouge
Rouge
Repost 0
Published by François - dans Dentelles câlines
commenter cet article

Présentation

  • : Rêveries en vers
  • : Quelques mots qui ont cheminé dans mon esprit au gré des inspirations, au fil du temps...
  • Contact

Information

Tous les textes de ce blog, sauf mention contraire, sont écrits de ma main, merci de ne pas les reproduire ou, au moins, par courtoisie, m'en avertir...

Recherche

Pages

Quelques belles photos