Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 janvier 2010 2 12 /01 /janvier /2010 07:33

La sensualité d'une femme peut s'exprimer de tellement de façons différentes qu'il est aisé d'en choisir une et de s'en inspirer... La séduction féminine n'est pas qu'une arme, c'est aussi un peu une expression magique de ce que la féminité a de plus ennivrant...


Un claquement de talons me fait sursauter,
Je me retourne. Ma belle, toute apprêtée,
D'un sourire coquin, O combien ravageur,
Savoure l'effet de ses charmes sur mon coeur.

Je reste sans voix, mon regard s'émerveille,
Ma belle a habillé ses jambes de nylon,
A chaussé, pour me ravir, ses plus fins talons,
Puis ,sous une robe, caché ses merveilles.

Elle se tourne, pose sa main sur sa cuisse,
Son doigt moqueur remonte la couture des bas,
Comme une invitation au plus doux des ébats.

La robe se lève avant que je ne puisse
Répondre à la douce invitation qu'elle m'envoie
Elle rajuste une jarretelle et puis s'en va...

Repost 0
Published by François - dans Dentelles câlines
commenter cet article
11 janvier 2010 1 11 /01 /janvier /2010 21:45

Parfois, il suffit d'être acoudée à une fenêtre, face à l'océan qui vient lécher les côtes Morbihannaises, pour se laisser aller à quelques rêveries...

La Trinité vue de fenetre

Une petite goutte salée qui vient me chatouiller
Capitaine au long cours, témoin de voyages
De longues virées mais aussi de naufrages,
D'heures passées devant la mer à oublier.

Les derniers nuages partent, laissant la place
A toutes ces étoiles qui gouvernent le ciel,
Saluant brillamment une étendue si belle :
Mon cœur se partage entre mer et espace.

Lune

C'est au tour de la lune d'être enfin révélée,
Entrée triomphale dans l'arène dévoilée,
Et la lumière s'étale sur l'océan.

Ce si joli tableau, comment y résister,
Car tombant de sommeil, je préfère rester
Debout à la fenêtre, les yeux au loin, rêvant.

Repost 0
Published by François - dans Rêveries
commenter cet article
11 janvier 2010 1 11 /01 /janvier /2010 21:35

Quoi de plus propice aux rêveries qu'un beau coucher de soleil...

Coucher-de-soleil.JPG

Le paysage défile aux bords de mes yeux
Pupilles dilatées, le soleil est en feu
L'horizon le voit, l'attire, le taquine,
Le piège avec les ombres, partout qu'il dessine.

Sans un mot, les arbres, toutes voiles dehors,
Saluent en fanfare leur astre qui s'endort
Et, touchant d'innocence mille yeux d'enfants,
Reflètent aux miens un dernier scintillement.


La Ciotat coucher de soleil

Paupières fermées, la rêverie s'installe,
Déroulant un tapis d'un millier d'étoiles,
Un millier de déesses sur un lit de satin.


Retour sur terre, le soleil se fait pâle ;
Une fois arrivés au port, la nuit l'affale,
Et le met dans la cale jusqu'au petit matin.

Repost 0
Published by François - dans Rêveries
commenter cet article
11 janvier 2010 1 11 /01 /janvier /2010 21:22

Quelques divagations cosmiques, légèrement teintées de troublants émois... aurai-je trouvé une réponse alternative à la brillance des étoiles, à laquelle les astrophysiciens n'auraient pas pensé ?


Perdu au beau milieu d'un grand ciel étoilé,
Brille un petit astre, d'apparence, assoupi,
A l'éclat timide, alors voué à l'oubli,
L'univers, depuis longtemps, l'a abandonné.

Puis vint un jour, dans ce recoin de galaxie,
Une lueur lancée à pleine vitesse,
Un corps céleste taillé avec adresse,
Dont la chevelure s'étale dans la nuit.

Approchant de l'astre qui dort paisiblement,
La belle comète le tire de son sommeil,
Amenant doucement son coeur au réveil,
D'une caresse enflammée, d'un scintillement.

Défiant toutes les lois de la gravitation,
Elle tourne autour de l'astre, que ce charme,
Ballet cosmique éclairant des millons d'âmes,
Là-haut, fera briller jusqu'à son extinction...

Repost 0
Published by François - dans Inspirations
commenter cet article
11 janvier 2010 1 11 /01 /janvier /2010 20:55

L'homme a su construire des édifices prêts à résister à tous les caprices des éléments, comme les phares du bout du monde de la belle Bretagne ou certains de l'Antiquité. Mais construire un édifice de sentiments qui résistera à tous les caprices de la vie est une tâche bien moins aisée... je trouvais le parallèle intéressant.

Le Phare de la jument

Quoi de plus beau qu’un phare isolé sur la mer ?
Ou qu’une flamme dans un cœur solitaire ?
Qui continue de briller dans la nuit froide,
Guidant les chemins des navires en ballade.

Il se dresse fièrement sur son gros rocher
Mais personne ne s’en ait jamais approché,
Son secret restera jalousement gardé,
Le pourquoi il tiendra sans jamais s’écrouler.

Sa masse gigantesque défie tous les vents,
Les brises, les tempêtes, tous les éléments
Qui le frappent rageusement sur sa paroi,
Et repartent à la quête d’une autre proie.

Quand viendra le jour où, enfin, il tombera,
La mer toute entière, alors, en pleurera,
Mais il continuera de briller dans le ciel,
Ce phare, comme ma flamme, est immortel.


Repost 0
Published by François - dans Inspirations
commenter cet article
10 janvier 2010 7 10 /01 /janvier /2010 18:28

Je souhaitais, ici, partager ce qui m'inspire, me touche, m'émeut... des ressentiments, et parfois aussi des sentiments, que j'extériorise à ma façon dans les vers que vous lirez... J'espère que la balade ne fait que commencer et sera agréable à tous les yeux , à toutes les âmes...

François.

Repost 0
Published by François
commenter cet article

Présentation

  • : Rêveries en vers
  • : Quelques mots qui ont cheminé dans mon esprit au gré des inspirations, au fil du temps...
  • Contact

Information

Tous les textes de ce blog, sauf mention contraire, sont écrits de ma main, merci de ne pas les reproduire ou, au moins, par courtoisie, m'en avertir...

Recherche

Pages

Quelques belles photos