Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 janvier 2010 2 12 /01 /janvier /2010 07:35

Ne résistant pas au regard qu'elle me lance
par-dessus l'épaule, en agitant ses cheveux,
Je me rapproche d'elle, oh oui je la veux !
Elle m'invite à la suivre, gardant mes distances.

Elle marche vers l'escalier en se déhanchant,
Agitant ses coutures sous mes yeux emplis
D'un désir naissant, ma Belle... je te supplie...
Sur cette marche, arrête-toi un instant...

Elle se prête au jeu, et d'un geste mutin,
Saisit sa robe, la fait glisser d'une main,
Le long de son corps, tout paré de dentelles.

Elle me révèle alors du tulle et du satin,
Et monte les marches vers sa nuit de calins,
En guêpière noire, Elle est si belle...

Partager cet article

Repost 0
Published by François - dans Dentelles câlines
commenter cet article

commentaires

Line 05/10/2010 18:08


c'est une petite merveille

tout commence par ce jeu de la séduction que tu décris si bien

bisous poète des dentelles

moi j'ai du mal à te suivre sur l'autre blog ???
c'est à toi


François 05/10/2010 18:33

Merci beaucoup Line, bisous a toi ! Et de quel autre blog parles-tu ?

evy 16/01/2010 18:36


le jeu de la séduction j'adore


dixden 14/01/2010 10:13


Que votre description est délicate. Elle nous invite à être aux premières loges de cette scène délicieuse.
Bonjour Armandie, une femme de votre sensibilité est toujours un plaisir à croiser dans de tels lieux.


armandie 12/01/2010 21:28


et le jeu se poursuit , c'est une belle invitation que vous décrivez là , cet escalier, théâtre de nouvelles merveilles et cette guépière noire achèvent de me charmer tout comme vous l'êtes pour
votre belle.


Présentation

  • : Rêveries en vers
  • : Quelques mots qui ont cheminé dans mon esprit au gré des inspirations, au fil du temps...
  • Contact

Information

Tous les textes de ce blog, sauf mention contraire, sont écrits de ma main, merci de ne pas les reproduire ou, au moins, par courtoisie, m'en avertir...

Recherche

Pages

Quelques belles photos