Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 novembre 2013 6 16 /11 /novembre /2013 21:45

Perdus au milieu des dunes de sable fin,
Nos corps enlacés livrés à tous les désirs,
Bercés par le soleil, ruisselant de plaisir,
Se laissent caresser par la douceur des embruns.

L’île est bien déserte, la plage abandonnée,
Seules quelques ombres parcourent nos deux corps,
Voguant suivant le rythme de lointains accords
Pour se cacher derrière mes rimes embrassées.

Mais d’où vient cette musique qui nous enchante,
Qui nous accompagne vers des hauteurs démentes
Découvrant des paysages indéfinis.

Un violon ? un piano ? après tout, peu importe.
Cette douce mélodie vient puis nous emporte
Et nous emmène loin, très loin, vers l’infini.


Partager cet article

Repost 0
Published by François - dans Rêveries
commenter cet article

commentaires

MissLegs 18/12/2013 16:14

Voilà de quoi réchauffer nos coeurs et nos corps... un instant j'ai senti le soleil effleurer ma peau... merci pour l'évasion ne serait-ce qu'un instant !
Baisers doux François !

François 02/01/2014 23:59

SI cette évasion, aussi courte soit-elle, fut agréable alors j'en suis comblé ! Merci à vous !
Baisers doux en retour.

Valmont 09/12/2013 22:47

Les moments à deux sont les plus beaux moments, et les jolis mots f(er)ont toujours oublier les maux, amitiés François.

François 02/01/2014 23:58

Les plus beaux, je suis bien d'accord, et parfois les plus inoubliables. Tous mes meilleurs vœux à toi cher ami !

Bulle 19/11/2013 18:40

C'est certainement la plus belle musique qui soit dans l'instant partagé.
De jolis vers par un auteur émérite. Toujours un régal de vous lire cher François.

François 02/01/2014 23:51

Mille mercis chère Bulle, voilà bien des mots qui incitent à continuer ce partage poétique !

Océanique 17/11/2013 10:02

Nos cœurs en osmose
Nos corps en partage
La musique alentour
Harmonise l'ensemble
Et tes mots chantent
Baisers poète des dentelles

François 17/11/2013 16:55



Baisers pour toi en retour, chère poétesse. Comme toujours, je prends ton commentaire comme un précieux témoignage.



chilina 16/11/2013 22:50

Oui, peu importe d'où la musique vient, puisque, note à note, nous glissons sur sa portée, de la grisaille environnante à ces dunes baignées de soleil, juste ballotés au rythme des corps sur ces
embarcations que sont vos mots ...
Baisers douceur François

François 17/11/2013 16:55



Et je me laisse porter par la tendresse lyrique de vos mots, chère Chilina. Merci pour ce délice !


Baisers légèrement chargés d'embruns.



Présentation

  • : Rêveries en vers
  • : Quelques mots qui ont cheminé dans mon esprit au gré des inspirations, au fil du temps...
  • Contact

Information

Tous les textes de ce blog, sauf mention contraire, sont écrits de ma main, merci de ne pas les reproduire ou, au moins, par courtoisie, m'en avertir...

Recherche

Pages

Quelques belles photos