Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 décembre 2010 5 10 /12 /décembre /2010 11:03
Parfois nuageux, pensées paradoxales,
Où de pâles silences, se veulent trêves
A l'harmonie de mes humeurs musicales,
Bienvenue dans les arcanes de mes rêves.

Parfois tempétueux, par mille vents, battu
Qui soufflent en moi leur déchainement austral,
N'y poussent que les larmes des coeurs abattus,
Bienvenue aux portes de mon monde glacial.

Parfois vaporeux, de dentelles tout voilé,
En poésies, érotiques ou taquines,
Reflétant mes fantasmes d'heures étoilées,
Bienvenue au coeur de mes contrées coquines.

Parfois illusoire, trompeuse atmosphère,
Simulant le parfum d'instants d'éternité,
Quand mes rêves ne tiennent qu'à l'éphémère,
Bienvenue, simplement, dans ma réalité.

Partager cet article

Repost 0
Published by François - dans Rêveries
commenter cet article

commentaires

dane 02/12/2011 16:02

bonjour je viens de découvrir vos poésies par le biais d' un commentaire chez dentelle c' est très jolis !!!
beaucoup de délicatesses et de finesses Dane

François 08/12/2011 08:18



Merci à vous Dane pour votre passage et vos compliments.



Line 16/12/2010 16:09


BONJOUR François

EXCUSE MON RETARD à venir te lire mais problèmes de connection.
j'avoue que c'est la première fois poète des dentelles que je ressent cette souffrance, ce ton désabusé en toi.
Comme un grand désarroi qui sourde sous cet écrit mélancolique et j'en ressent de la peine.
Un grand vent de lassitude

je t'envoie toutes mes étoiles de tendresse pour apaiser cette tristesse.
un sourire de LINE pour réchauffer ton coeur


François 17/12/2010 11:10



Nul besoin de t'excuser Line ! Je suis toujours ravi de lire tes commentaires, mais je suis bien placé pour savoir que le temps ne nous permets pas toujours de déposer ces derniers lorsqu'on le
désire.


C'est assez étrange pour moi que tu aies vu dans ce poème un ton désabusé, car je ne m'en étais pas rendu compte en l'écrivant. J'y vois aussi du positif. Parmi mes mondes, qui se déploient en
nombre bien plus important, certains sont effectivement empreint de mélancolie voire de tristesse, ce doit être dans ma nature, et c'est ce que j'ai voulu exprimer ici. Je suis à facettes
multiples, complexe, et mes écrits s'inscrivent parfois dans cette complexité.


Je te remercie infiniment pour tes belles pensées et t'envoie un gros bisou enneigé en réponse à ton joli sourire poétique.



Jill 15/12/2010 20:35


J'avoue posséder plus que 4 mondes, je me sens donc moins seule ;o)
Mais peut-être nous présenterez-vous les autres dans un proche avenir ? Bises bleu-gris.


François 15/12/2010 21:54

Voila bien une idée qui me plait et qui va devoir faire son chemin (très long, tortueux et très mal indiqué !) dans le dédale de mon cerveau. A suivre, alors... Bises azurées, très finement voilées.

Jill 14/12/2010 00:06


4 mondes à vous tout seul. Certains des miens sont proches des vôtres. Tant de mondes nous habitent finalement. On se perd parfois dans nos labyrinthes et il est parfois si difficile d'atteindre
les rives de la réalité. Merci François pour vos poèmes si bien écrits. Bien à vous.


François 15/12/2010 20:20



Je suis tour à tour gourmand et complexe, 4 mondes ne sont donc pas de trop, et même sûrement pas assez ! Merci à vous Jill pour cette appréciation de mes vers ! Bises.



Flo-Avril 13/12/2010 10:50


Très gentille invitation François
Amitiés, Flo


François 13/12/2010 18:24



Merci ! Amitiés.



Présentation

  • : Rêveries en vers
  • : Quelques mots qui ont cheminé dans mon esprit au gré des inspirations, au fil du temps...
  • Contact

Information

Tous les textes de ce blog, sauf mention contraire, sont écrits de ma main, merci de ne pas les reproduire ou, au moins, par courtoisie, m'en avertir...

Recherche

Pages

Quelques belles photos