Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 février 2010 6 06 /02 /février /2010 10:06

Dors mon garçon, dors paisiblement,
Ne regarde pas ces armes au dehors,
Qui tireront sur toi quand tu quitteras le port,
Te blessant encore et encore, indéfiniment.

Dors mon garçon, dors assurément,
Ne te mine pas des choix que tu peux faire,
L'insouciance tournera ta planisphère,
Jusqu'a ce que tu traces ton cheminement.

Dors mon garçon, dors innocemment
Ne laisse pas de passions douces t'envahir,
Ton cœur doit encore, quelques temps, murir,
Pour affronter les ravages des sentiments.

Dors mon garçon, dors profondément,
Abrité par l'amour que l'on t'envoie,
Dors mon garçon, dors tranquillement,
Chaque jour qui passe, Papa veille sur toi.

Partager cet article

Repost 0
Published by François - dans Inspirations
commenter cet article

commentaires

evy 19/02/2010 18:31


il faut protéger nos enfants le monde et si cruel biz evy


François 19/02/2010 20:48



Les protéger mais surtout les préparer.
Amitiés,
François.



Philippe 07/02/2010 11:09


Lettre en forme de berceuse, la belle innocence de l'enfant qu'un tendre papa veut à tout prix préserver... Très beau texte

amitiés

Philippe


François 07/02/2010 12:13


Merci beaucoup Philippe !
Amitiés,
François.


Lise 07/02/2010 02:48


La lecture de cet écrit me fait penser à une chanson que chantait Jean Ferrat "Dors petit homme" - 1963. Dans ce même registre, j'ai mis en ligne sur mon blog, il y a quelque temps "L'enfant au
fusil" (texte que j'ai écrit en 1981) mais qui est plus dramatique. @+ Lise


François 07/02/2010 12:17


Bien plus dramatique en effet, mais également une preuve qu'il faut préserver l'innocence, tant qu'il est possible de le faire...
Amitiés,
François.


Mounette 06/02/2010 11:03


Beau poème.
Conserver l'innocence de l'enfant
Ce n'est pas toujours le cas
Les médias et technologie avancée le font grandir trop vite

Bises
Mounette


François 06/02/2010 11:06


D'où ce besoin de préserver au maximum cette innocence jusqu'au jour où l'enfant est prêt à affronter des yeux le monde qui l'entoure...
Amitiés,
François.


Présentation

  • : Rêveries en vers
  • : Quelques mots qui ont cheminé dans mon esprit au gré des inspirations, au fil du temps...
  • Contact

Information

Tous les textes de ce blog, sauf mention contraire, sont écrits de ma main, merci de ne pas les reproduire ou, au moins, par courtoisie, m'en avertir...

Recherche

Pages

Quelques belles photos