Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 août 2013 7 04 /08 /août /2013 09:42

Je sortis de l'ombre, avançant à pas feutrés,
Appâté par la volupté de sa musique,
J'entrai, conquérant, tous mes désirs décloitrés.
Dans son alcôve, elle m'attendait.  Pacifique ?

Son regard, trompeusement suppliant, si "Elle",
Se fit l'écho de mes appétits aiguisés,
Ses yeux parés de rugissantes dentelles
Trahissait presque ses audaces déguisés.

Pressentant le danger, je ne su néanmoins
Me détourner du piège tissé avec soin,
Freiner cet instinct qui fait de moi si fier loup.

Je m'approchai si près, si prêt à l'effleurer,
Frôlant son corps, et ses mains, dès lors affairées,
Je devins l'agneau, hypnotisé par son loup...

Le loup

 

Partager cet article

Repost 0
Published by François - dans Dentelles câlines
commenter cet article

commentaires

Jill 08/09/2013 23:47

Oh François... ce jeu de loups est joliment tentateur. Et la chute étonnante et pourtant si. vous :D
Porter le masque est un jeu délicieux où tout est permis non ? Baisers bleus sous votre masque

François 26/10/2013 14:04



Tout est permis, je le crois oui ;). N'est jamais loup qui croit ? Baisers démasqués chère Jill.



MissLegs 23/08/2013 10:23

Somptueux, vos mots nous transportent, chaque vers nous entraîne vers de douces pensées, mon imaginaire est fertile, et vous savez l'attiser !

Et... n'est pas loup qui l'on croit ! ;)

Baisers doux !

François 23/08/2013 18:40



Chère Miss, si mes mots ont su attiser l'imaginaire (j'imagine le vôtre très fertile, effectivement !), alors ce poème a atteint son objectif et je me retrouve comblé. Merci !


Doux baisers.


PS : mais qui donc est le loup ? ;)



Valmont 20/08/2013 13:18

J'ai bien aimé ta version du loup et du "chaperon rouge", cette dernière avec son masque a, d'évidence, quelque peu exité le loup, j'entends d'ici le hurlement du loup (et de la Dame au masque)
dans ce jeu à la "queue-leu-leu" (expression qui vient du terme loup), amitiés mon cher Loup, pardon François...

François 23/08/2013 18:32



Chaperon ou agneau ? La fable veut que ce dernier se soit montré trop téméraire, mais notre célèbre conteur avait-il imaginé agneau si séduisant ?


Merci à toi cher Valmont. Amitiés, cher poète.



chilina 05/08/2013 13:18

C'est si délicieux de sentir son Loup devenir, entre nos mains, agneau et de faire d'un jeu, un instant fort de vie ...Voile sensuel est ce loup sur les yeux, posé, qui cache si bien, cette audace
brûlante prête à s'envoler
Baisers audacieux

François 23/08/2013 18:37



Chère Chilina, je lis dans vos mots la malice qui titille si souvent mon imaginaire, et j'aime ça. l'audace est de mise, elle vous correspond plutôt bien je crois... ;)


Baisers (faussement) timides.



françoisedu80 04/08/2013 16:07

Bonjour François ,

Consentante victime , elle se joue de l'ombre
en aiguisant le regard crypté,
sera-t-elle gourmande par la proie annoncée
sera-t-elle celle qui décochera la flêche fatale
du pauvre prédateur sans défense
Le piège est tendu , phéromones tentateurs
les coeurs battent la chamade
... glissent les doigts dans les rubans
gardons encore quelques mystères ,
en baissant les paupières ...
Je vous embrasse

François 23/08/2013 18:35



chère Françoise, la victime semble ici consentante, mais est-elle vraiment victime de ce pauvre prédateur qui, en pareille circonstance, n'a rien de pauvre, riche de la sensualité qu'il
contemple... ?


Merci pour vos jolis mystères...


Baisers fabuleux.



Présentation

  • : Rêveries en vers
  • : Quelques mots qui ont cheminé dans mon esprit au gré des inspirations, au fil du temps...
  • Contact

Information

Tous les textes de ce blog, sauf mention contraire, sont écrits de ma main, merci de ne pas les reproduire ou, au moins, par courtoisie, m'en avertir...

Recherche

Pages

Quelques belles photos