Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 février 2010 5 19 /02 /février /2010 07:03

Quittez cette belle bleue, quittez l'univers
Et à des milliers de galaxies de notre bonne vieille Terre
Je vous attendrai là, dans un monde différent
Ce monde que j'ai bâti, et où je me réfugie trop souvent.

Tout n'y est que tristesse, solitude et désolation,
Alors désespérément seul, seul sans passion,
J'observe les autres étoiles qui illuminent le ciel
Voyez-vous comme elles brillent, car elles brillent, elles.

Je vous demanderai bien de l'aide, mais je n'ai le courage
De tendre une main, éviter le carnage,
Mon âme se meurt dans ce monde ténébreux.

Ma vie n'est plus qu'un suicide, un naufrage
Mon corps s'est accouplé avec ce morne paysage
Et cette voix qui me dit : " A quoi bon être heureux ? "

Partager cet article

Repost 0
Published by François - dans Mélancolies
commenter cet article

commentaires

Line 17/05/2010 11:42


Bonjour François
un poème sombre qui tranche mais j'aime aussi

les mots sont fort et quand on écrit et qu'on possède ton talent on peut aborder tous les sujets

un sourire de Line + un bisou pour les jours noirs

j'espère que tu passes de belles vacances


François 18/05/2010 22:52



Merci beaucoup Line pour ce charmant commentaire. Ecrire sur des sujets sombres est, malheureusement, parfois nécessaire... Bises à toi !



Flo-Avril 22/02/2010 19:06


J'ai aimé te lire, très beau texte mais au demeurant un peu triste, faut repeindre ce monde en couleur.
Amitiés, Flo


François 22/02/2010 23:23


Il faut parfois se laisser inspirer par la tristesse... après la pluie... :)))
Amitiés,
François.


Gaël 22/02/2010 18:02


Bonjour François,
C'est à mon tour de flâner dans "Rêverie en vers"... et ce texte me touche, et je pense qu'à force de parcourir mes textes, tu en comprends la raison...
Je sais que chaque écrit ne révèle pas forcément une situation... On part d'un sentiment, et puis au fil de l'écrit, on construit son histoire. C'est comme un aventure... Alors je ne sais s'il
s'agit d'un vrai désespoir, toutefois il a fait son chemin dans mon coeur d'éponge... comme un sentiment terriblement réel.
Merci à toi pour ce moment de partage.
Amicalement.
Gaël


François 22/02/2010 18:52


Merci à toi de ce commentaire touchant. Ce texte a été écrit il y a un certain nombre d'années, reflet d'un profond désespoir, oui, mais après tout désespoir, il y a la lente remontée de la pente,
jusque vers d'autres sommets, plus dur à gravir, mais parfois plus intenses à vivre.
Amitiés,
François.


Cristal 21/02/2010 13:41


Mélancolie quand tu nous tiens...
réalité ou irréalité, le monde des étoiles parfois se voile et un monde différent que nous nous construisons, une bulle où il fait bon rêver
mais toujours une main se tendra dans la nuit pour chasser le gris et nous rendre le sourire...
bisous et bon dimanche à toi


François 21/02/2010 16:54


Merci beaucoup et bon dimanche !
Amitiés,
François.


Dông Phong 20/02/2010 20:42


Un beau sonnet !
Bien amicalement.


François 20/02/2010 21:25


Merci beaucoup !


Présentation

  • : Rêveries en vers
  • : Quelques mots qui ont cheminé dans mon esprit au gré des inspirations, au fil du temps...
  • Contact

Information

Tous les textes de ce blog, sauf mention contraire, sont écrits de ma main, merci de ne pas les reproduire ou, au moins, par courtoisie, m'en avertir...

Recherche

Pages

Quelques belles photos