Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mars 2010 1 08 /03 /mars /2010 08:06


De nombreuses lames assemblées en armée
Qui fendent l'air d'un long souffle démoniaque,
Des lueurs blafardes dans ces obscurs reflets,
Pénètrent mon corps dans une fourbe attaque.

Une plaie rouge passion déchire l'atre,
Parfois siège du plus vivant des sentiments,
La douleur vive et sournoise vient s'abattre,
S'enfonce jusqu'à la garde, profondément.

Les forces s'amenuisent par ce sang versé,
Des larmes perlant de l'âme bouleversée,
Et l'abandon qui s'approche au fil des heures... 

La lutte vaine s'achèvera forcément
En plainte rougeoyante d'un soleil couchant. 
En ce jour, mille lames percèrent mon cœur.

Partager cet article

Repost 0
Published by François - dans Mélancolies
commenter cet article

commentaires

Line 19/10/2010 10:02


Cher François

je parcoure ton blog et je savoure !!

là ressort toute ta passion, tes regrets, ta douleur, ta colère et ce ruisellement de cette plume trourmentée
tu es bon dans tous les régistres et c'est cela le talent

la douleur est bien présente .

bisous charmant poète + mon sourire


François 20/10/2010 12:27



Merci beaucoup ! ;)


Bises à toi de bon rétablissement !



goutdemiel 12/03/2010 13:00


Bonjour François !

Je ne sais pourquoi mais ma lecture de ce texte s'est résumée à l'expression des ébats amoureux, je dirai le tout premier ébat ! C'est un doux combat...

Merci pour le partage.

Amitié. Kamel


François 12/03/2010 14:21


Merci beaucoup Kamel !
Amitiés,
François.


Mounette 11/03/2010 21:06


J'ai le mal de vivre
J'ai le manque de toi
Quand le jour chavire
Que l'horizon flamboie

La nuit se vêt de noir
Mes rêves cauchemards
Crient mon mal de toi.

Bonne soirée
Mounette


François 11/03/2010 22:18


Superbe, Mounette. Merci de ces beaux vers posés ici !
Amitiés,
François.


Lynédice 10/03/2010 18:02


Ce chant triste et beau est aussi
un souverain remède à l'absence.
Bravo !


François 10/03/2010 18:59


Les mots pansent les plaies mais jamais ne les cicatrisent... Merci à toi !
Amitiés,
François.


Valmont 10/03/2010 15:14


Très joli poème François sur le manque, ici évidemment exacerbé, il me rappelle un poème de Victor Hugo sur le manque (Satan, l'enfer), mais le manque, l'attente, s'ils sont souvent un maillon
essentiel qui permet de sublimer des retrouvailles, un retour, le manque et l'attente sont parfois l'identité de l'amoureux, de l'amoureuse,
Connais-tu ce poème d'Albert Samain, très beau, sur le sujet... Amitiés.

Je t'aime, loin de toi ...

Je t’aime, - loin de toi ma pensée obstinée,
Et, par l’instinct d’amour à l’amour ramenée,
Revient vers toi, voltige alentour de ton cou,
De tes yeux, de tes seins, comme un papillon fou,
Et, grise de tourner dans ton cercle de femme,
Reste des jours entiers sans rentrer dans mon âme...

Je t’aime, et, malgré moi, je m’en vais par les rues
Où flotte un souvenir des choses disparues,
Où je sens, pénétré d’amère volupté,
Qu’encore un peu de toi dans l’air tendre est resté,
Où ton passage embaume encor, où je respire
Je ne sais quoi qui garde encor de ton sourire.

Mon coeur est tout pareil à ces matins voilés
D’automne où le soleil des beaux jours en allés,
Vaporeux à travers le ciel mélancolique,
Épanche une langueur de lumière angélique...

Ainsi mon coeur. Ah ! Si, comme aux soirs de jadis,
Tu plongeais dans mes yeux tes yeux de paradis,
Va, tu n’y trouverais nul grand air ridicule
Mais de l’amour, mais un amour de crépuscule
Pâle et voilé, couché sur un cher souvenir,
Qu’enivre, tristement, la douceur de mourir.


François 10/03/2010 17:26


Je rejoins parfaitement ton avis sur l'interprétation du manque...
Merci pour ce beau poème que je ne connaissais pas et que j'ai pris énormément de plaisir à découvrir. Ces vers sont le reflet de ce que le manque peut inspirer de dualité lumière/noirceur
dans un coeur. Magnifique.
Amitiés,
François.


Présentation

  • : Rêveries en vers
  • : Quelques mots qui ont cheminé dans mon esprit au gré des inspirations, au fil du temps...
  • Contact

Information

Tous les textes de ce blog, sauf mention contraire, sont écrits de ma main, merci de ne pas les reproduire ou, au moins, par courtoisie, m'en avertir...

Recherche

Pages

Quelques belles photos