Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 février 2014 6 01 /02 /février /2014 01:23

La porte entrouverte sur son intimité,
Je la surprend parée de ses dessous carmin,
Volants et dentelles au premier examen,
Ma discrétion traitresse de sa volonté.

 

Ses doigts fins se jouent de périlleuses attaches,
Tombent les bretelles en séduction complice,
Accompagnent ce raffinement artifice
Jusqu'à choir à terre quand ses mains le relâchent.

 

La volupté de sa poitrine révélée,
Mon regard détaille la tendre perfection
Qu'elle flatte un instant sans y faire attention
Avant de descendre à ses hanches ciselées.

 

Fausse pudeur

Saisissant l'ultime avec une infinie grâce,
Elle le glisse au long de ses jambes diaphanes,
Si talentueuse quand sa pudeur se fâne,
Menée aux chevilles que dentelles s'effacent.

 

Un simple regard entre pudeur et défiance,
Elle s'efface vers ses vapeurs surchauffées
Non sans m'abandonner pour séduisants trophées,
Quelques dentelles laissées sur mon impatience.

 

Fausse pudeur

Sa serviette couvrant à peine ses reins,
Elle parade devant mes yeux amoureux,
Quand pénètre mon coeur d'un tranchant sulfureux,
A mon oreille vient me souffler un quatrain...

 

Un grand merci à Tatieva pour m'avoir prêté ses demoiselles...

Partager cet article

Repost 0
Published by François - dans Dentelles câlines
commenter cet article

commentaires

Gentleman W 06/06/2014 12:25

Je me surprend à ne pas avoir laisser de mots sur ceux-ci. Peut-être l'émotion d'une première lecture de votre poésie toujours affirmée de son charme et de sa qualité.

Oui qu'il est beau de suivre le regard, le vôtre, de croire en cette beauté, en cette magie d'une sensualité intérieure et extérieure. Je n'ose fermer les yeux, car je ne vois que vos mots, ne voulant pas être indiscret sur celle qui se dévoile avec vos rimes, dans une douceur naturelle.

Amitiés

François 06/07/2014 18:34

Vous avez désormais réparé cette grande injustice faite au talent de Tatieva ! ;)
Si vous n'avez de doute sur celle qui se dévoile dans mes rimes, qu'il est bon de l'imaginer sous les traits finement détaillés de la peinture de l'artiste. Mille mercis !
Amitiés.

Océanique 14/02/2014 18:26

Ah poète des dentelles, venir comme un acte manqué
Le jour de la Saint Valentin lire tes rimes voluptées
Tes mots, en désirs avoués, aux délices dévoilés,
Sont plaisir à déguster sans modération
Je ne m'en prive pas
Baisers poète

François 24/02/2014 12:40

Chère Océanique, si assidue
Lire vos mots si finement ciselés
Vanter des mérites flatteurs mais tant appréciés,
Quel plaisir, poète comblé je vous salue...
D'un baiser dans le vent !
Mercis !!!

Miss Legs 08/02/2014 11:18

Des mots pour traduire le regard d'un homme amoureux... J'ai toujours voulu découvrir les profondes pensées du sexe opposé dans ces instants intimes et privilégiés. Les illustrations de Tatieva s'accordent à merveille à vos humeurs, douces, féminines, flamboyantes, passionnées... Votre billet est une belle rencontre entre deux virtuoses de la plume et du pinceau !
Baisers soyeux à vous François

François 24/02/2014 12:37

J'essaie, avec mes mots, parfois fragiles, parfois maladroits, mais toujours sincères, de traduire ces pensées qui m'animent (je n'aurait pour autant pas la prétention de m'estimer représentatif de la gent masculine). Tatieva, avec tout son talent, m'y a bien aidé ;)
Merci beaucoup pour vos mots qui n'ont pas manqué de provoquer un léger rougissement !
Baisers plumés.

Chilina 01/02/2014 20:33

Je crois que je vais un peu copier Jill dans son commentaire car je suis sous le charme de vos mots illustrés par ces toiles de Tatieva ..Ces Demoiselles s'animent et murmurent du bout des doigts vos voluptueuses pensées et, nous voila nous même sur ces toiles ...
J'aime beaucoup, à moi de vous dire merci ;)
Baisers

François 24/02/2014 12:35

Mes pensées, voluptueuses ? Serais-je alors démasqué ? ;)
Merci beaucoup Chilina pour ces mots et pour, le temps de cette lecture, vous être laissée charmer ! ;)
Baisers flattés.

Jill 01/02/2014 11:20

Oh mêler vos vers aux délicieuses peintures de Tatieva est un pour délice François. Ô comme il est doux de suivre la progression de cet effeuillage en image et mots. L'imaginaire s'échappe ... Nous voilà dans la toile auprès de ces délicieuses créatures. ;)
Merci à vous deux. Baisers graphiques...

François 24/02/2014 12:33

Poser ses mots, me paraissant alors bien modestes, à côté de ces voluptueuses créatures est un privilège que j'apprécie énormément. Mille mercis chère Jill pour vos mots que, je l'espère, Tatieva lira.
Baisers effeuillés.

Présentation

  • : Rêveries en vers
  • : Quelques mots qui ont cheminé dans mon esprit au gré des inspirations, au fil du temps...
  • Contact

Information

Tous les textes de ce blog, sauf mention contraire, sont écrits de ma main, merci de ne pas les reproduire ou, au moins, par courtoisie, m'en avertir...

Recherche

Pages

Quelques belles photos