Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juillet 2016 5 01 /07 /juillet /2016 10:00
Au fil de l'encre - partie 2

Plus que la plume, devenue sulfureuse,
Il saisit ce corps minutieusement décrit,
En caresse les lignes, courbes amoureuses,
Se met à nu pour elle, d'un crayon surpris.

 

Mine qu'elle saisit, d'un trait lui vole un baiser,
De ces doigts légers parcourt son corps,
Subtil mélanges de douceur et de virilité,
Lignes enlacées d'un ballet qui prend corps.

 

Il laisse ces mots câlins le détailler,
Tressaille lorsqu'ils se font entreprenants,
Qu'ils emprisonnent, à gorge déployée,
Sa mine réagissant aux écrits avenants.

 

D'un geste, d'un mot, il est à elle,
Doux matou aux poils soyeux,
D'une caresse, constat sans appel,
Son discret crayon devient voluptueux.

 

Se pourrait-il qu'esquisse prenne vie ?
Il sent ses mots sur son corps se déhancher,
Phrase après phrase, au gré de l'envie,
De jouissives augures l'incitent à s'épancher.

 

De lignes droites en lignes couchées,
Elle décrit la beauté de son corps
A travers des mots doux, son désir mi-avoué
En réponse à sa lecture qui lui dit "encore".

 

Plus les mots de son amante se précisent,
Plus il cède à l'inévitable transport,
N'y tenant plus, ses syllabes lâchent prise,
Sa plume frissonne d'une étonnante métaphore.

 

Sous la sienne, s'enchaîne des mots mêlés,
Plein de désirs et de plaisirs suggestifs,
En réponse à son amant ainsi défié
Pour un doux débat charnel et lascif.

 

Plus que taquiné par cette amie amante,
Il appose quelques lettres à son adresse,
Libérant ainsi ses phrases désarmantes,
À fleur d'intimité, corolle de mots tendresse...

 

A la lecture de ceux-ci, elle frémit,
Sous sa plume l'invite à plus encore,
La coquine aime l'avoir ainsi à sa merci
Et dans son encre, y percevoir son jet d'or.

 

Le texte se change en écrin magistral
Accueillant la plénitude de son verbe,
Lignes tactiles puis envolées orales
Écrites passionnément en cursives superbes.

 

D'attente en impatience,
L'amante lui demande, pressée,
Un geste, un mot d'indécence
Ainsi une douce envie lui dévoiler.

 

Par quelques livrées incandescentes,
Sur le papier tressaillant d'émotion,
Lui suggère l'envie pressante
D'un abandon à une langue en action.

 

Ivresse magistrale à sa lecture
Qui d'une chaleur intense l'envahit,
Elle est prise d'un désir immense de luxure,
Se livre malgré elle à des caresses enfouies....

 

Jamais en tel cas ses mots ne bafouillent,
Récitées avec ardeur à son intimité,
Plus encore, profondément, fouillent,
Le tactile accompagnateur en témoin d'agilité.

 

Ses gémissements en musique de fond,
Elle couche sur le papier son plaisir,
L'invite à la rejoindre dans cet abandon,
D'une main caressante répondre à son désirant.

 

Il accentue sa pression intrusive,
Accélère avec le rythme grandissant
Des mots qui déclinent leurs phrases jouissives,
L'encre coule d'un bras gémissant.

 

De sa bouche langoureuse, elle rêve,
D'une description en mots choisis,
L'imprègne du désir intense de sa sève,
Espère que les barrières soient franchies.

 

Le stylo fier, appliqué à son œuvre,
Pénétrant au plus profond de l'imaginaire,
Qu'elle se laisse aller à cette manœuvre,
Qu'ensemble concluent, éphémères partenaires...

 

 

Je remercie à nouveau Bulle pour ces mots croisés.

Partager cet article

Repost 0
Published by François - dans A 4 mains
commenter cet article

commentaires

Bulle 09/07/2016 16:29

Merci François pour ces échanges et la réalisation de ce bel entrelacement de vers. Un plaisir comme toujours d'écrire avec vous. Au plaisir
Amitiés

alcina 01/07/2016 15:22

Douceur houleuse d'une attirance magnétique
tel deux fleuves qui se rencontrent pour unir
leurs eaux fougueusement , entre les rives complices
les mains des amants se cherchent , les caresses se
décodent , murmures et gémissements , flamboyance
des baisers . Oui impatience des mots qui courent sur
le papier , comme la pulpe des doigts sur le creux des reins
jeux d'écriture ou l'encre n'en finie pas de se délier voluptueusement .
Duo poétique vos plumes se sont croisées ...fiévreusement
pour faire battre les coeurs et les corps amoureusement ♥
Merci à vous deux

anna 01/07/2016 12:02

Et bien encore de bon mot qui éveille l'esprit et le corps, du bonheur

Présentation

  • : Rêveries en vers
  • : Quelques mots qui ont cheminé dans mon esprit au gré des inspirations, au fil du temps...
  • Contact

Information

Tous les textes de ce blog, sauf mention contraire, sont écrits de ma main, merci de ne pas les reproduire ou, au moins, par courtoisie, m'en avertir...

Recherche

Pages

Quelques belles photos