Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mars 2016 4 03 /03 /mars /2016 19:05

Quelques coups toqués sur une porte anonyme,
Oh la belle vision apparue à son seuil !
Sourire aux lèvres qu'un éclatant rouge anime,
D'un distinct crissement répond à mon accueil.

 

Sa démarche assurée embrasse l'atmosphère,
Électrisée par ces amples balancements,
Où la moindre vision, par conscient laisser faire,
Devient féerie de judicieux placements.

 

Dans cet alcôve d'un soir, théâtre impromptu,
Elle se présente, maîtresse dévêtue,
Encore mystérieuse dans son attitude.

 

Puis ma visiteuse, par un geste grisant,
Beaucoup plus que son manteau, désormais gisant,
Fait tomber, de l'avenir, toute incertitude.

 

L'Amante
L'Amante
L'Amante
L'Amante
L'Amante
L'Amante
L'Amante
L'Amante
L'Amante
L'Amante
L'Amante
L'Amante

Partager cet article

Repost 0
Published by François - dans Dentelles câlines
commenter cet article

commentaires

teo 30/04/2016 11:23

Lorsque le "rêve" devient "réalité"....

DixDen 27/03/2016 14:39

De jolis mots sur de belles photos, je me lisse doucement dans ce rêve éveillé

François 03/04/2016 21:52

Ce genre de rêve dont on n'a jamais envie de sortir.... Ne te réveille surtout pas !

MissLegs 26/03/2016 21:13

Délicieuse source d'inspiration !
Emotion et passion bercent vos vers, j'aime beaucoup vos vers, belle suggestion qui attise notre imagination... Tendres baisers soyeux à vous et votre Muse !

François 03/04/2016 21:51

Ce ne pouvait être que suggestion, bien sûr ! Merci pour cette appréciation de mes mots et, surtout, merci pour Celle qui les a inspirés !
Baisers à couture !

Mister JF 13/03/2016 10:41

Quel doux reflet renvoyé au regard de l' amoureux troublé ...
la Belle d'un mouvement gracieux d'épaule fait choir le dernier rempart avant de s'abandonner à son admirateur lui aussi déjà captivé.
Le pouvoir sensuel des chambres d'hôtel est infini ... et l'audacieuse citadine sait jouer de tous ses charmes pour mettre son amoureux à ses pieds.

François 13/03/2016 19:54

Croyez-vous vraiment qu'il s'agissait du dernier rempart ? ;)
Ce pouvoir que vous invoquez, et dont je ne soupçonnais pas totalement la grandeur, semble vous inspirer ;) !
Comment ne pas être aux pieds de pareille créature, amante aimante, femme de rêve, femme des rêves...
Merci à vous !
Amitiés.

Jill 07/03/2016 22:23

Le conte coquin et sensuel de ce poème me ravit... vos vers s'entremêlent avec délice aux images qui défilent et la suite s'envole au gré de notre imaginaire. Sous l'imper ... la surprise ! A vous le net mais pour nous le flou est tout aussi révélateur.
Baisers pour vous et votre délicieuse amante ;)

François 13/03/2016 19:49

Et je sais votre imaginaire fort fertile, chère Jill ! Croyez-vous que cette délicieuse amante oserait se "déflouer" ? Il faudra lui demander... ;)
Baisers doublés, avec ou sans imper, avec ou sans surprise !

Présentation

  • : Rêveries en vers
  • : Quelques mots qui ont cheminé dans mon esprit au gré des inspirations, au fil du temps...
  • Contact

Information

Tous les textes de ce blog, sauf mention contraire, sont écrits de ma main, merci de ne pas les reproduire ou, au moins, par courtoisie, m'en avertir...

Recherche

Pages

Quelques belles photos