Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 février 2016 1 15 /02 /février /2016 22:13

Les yeux dans un vide ponctuel et nocturne,
Perdu entre mes vers et ces notes pleurées,
Entre impatience d'éveiller le taciturne
Et évasion à chaque touche effleurée.

 

L'amour souffre parfois de mourir en musique,
En mélodie transperçante de précision,
Pourtant jouée sur l'absence de ma rythmique,
Elle n'emporte mon coeur dans l'indécision.

 

Plus les vains mots, même savamment récitées
Font trembler la voix qui concède leur dictée,
Plus mon cœur affirme son inconditionnel.

 

Une image pour apaiser mon pseudo-drame,
Celui du visage qui s'affiche hologramme,
Celui qui reviendra malgré les décibels.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by François - dans Mélancolies
commenter cet article

commentaires

Océanique 03/03/2016 18:24

Retour en nostalgie sur fond de mélancolie
Le poète des dentelles se laisse aller à poser son regard au loin et nous livre ses états d'âmes.
Baisers

François 06/03/2016 17:02

Merci beaucoup chère poétesse.
J'espère que tu vas bien.
Baisers pour toi

Pierre 17/02/2016 10:32

Un coin de mélancolie, une attente, une poussée de sentiments sans miroir pour les refléter !

Amitiés

François 06/03/2016 16:55

Merci beaucoup Pierre pour vos mots.
Amitiés.

Présentation

  • : Rêveries en vers
  • : Quelques mots qui ont cheminé dans mon esprit au gré des inspirations, au fil du temps...
  • Contact

Information

Tous les textes de ce blog, sauf mention contraire, sont écrits de ma main, merci de ne pas les reproduire ou, au moins, par courtoisie, m'en avertir...

Recherche

Pages

Quelques belles photos